Accueil / Vie Pratique / Civisme et voisinage / Petits rappels de civisme

Petits rappels de civisme

La vie à la campagne comporte des avantages et aussi quelques contraintes et devoirs.
Ce petit rappel a pour but de vous faire prendre conscience des gênes et de préserver les relations de voisinage normales.

 

  • J’entretiens ma bordure de jardin/trottoir et je taille les branches des arbres qui dépassent. Je ramasse mes feuilles.

La bonne hauteur de taille des haies est de 2m, celle des clôtures en bois est de 1,50m.

Contrairement à bien des idées reçues, l’entretien légal des trottoirs et du caniveau, devant chaque domicile, est à la charge des riverains, c’est-à-dire le nettoyage et le désherbage afin de permettre le passage des piétons en toute sécurité et l’écoulement des eaux le long des fils d’eau.

Les arbres croissent rapidement et vous ne les maîtrisez plus, sauf par abattage ou élagage important, ce qui est beaucoup plus coûteux que des tailles régulières.

La proximité des branches près des toi­tures occasionne leur détérioration et entre au­tres bouche les gouttières.

 

  • N’oubliez pas que les engins à moteur sont soumis aux RTT. Il ne faut pas les faire travailler le dimanche et jours fériés (Arrêté pré­fectoral).

Rappel des horaires autorisant l’utilisation des appareils à moteur thermique ou électrique :

– du lundi au vendredi de 08 h 00 à 12 h 00 et de 13 h 30 à 19 h 30
– les samedis de 09 h 00 à 12 h 00 et de 14 h 00 à 19 h 00.

Attention aux tondeuses le dimanche, aux tronçonneuses et aussi aux scooters qui exaspèrent les riverains et pourraient être verbalisés.

 

  • Le stationnement devant la poste est réservé uniquement au service postal. Si les convoyeurs de fonds ne peuvent pas y station­ner, un jour il n’y aura plus d’argent dans le dis­tributeur et surtout plus de distributeur dans no­tre village. J’utilise les parkings et emplacements indiqués pour garer mon véhicule.

 

  • Quand les beaux jours reviennent, les mauvaises habitudes font leur retour également. Ainsi, il est fréquent de voir des automobilistes déposer leurs épouses devant la boutique de nos commerçants et attendre au volant. Afin de ne pas perdre de temps, ils en profitent pour vider leurs cendriers, vieux papiers et autres dans les caniveaux…

On voit fleurir également de nombreuses cannettes vides et emballages de bonbons et gâteaux sur les trottoirs et sur les bas-côtés. De grâce, pour préserver l’environnement et la qualité de vie de notre village, ne semez pas ce genre d’objets à tous vents !

 

  • Je tiens mon chien en laisse et je ne les laisse pas souiller rues et trottoirs ou pelouses et massifs.
Scroll To Top