Dernières Nouvelles
Accueil / Nesles La Vallée / Historique / Histoire du Foyer Rural

Histoire du Foyer Rural

Depuis la fin de la guerre 39/45, la JAC avait constitué le mouvement principal d’activités et d’idéal pour la jeunesse de cette époque.
En avril 1961, quelques neslois qui avaient envie que « ça bouge » décident de créer le Foyer Rural.
Une lettre fut adressée au Conseil municipal et Monsieur Cafïin (Maire particulièrement opposé à tout mouvement dans le village). En voici le contenu :

« Nesles la Vallée, le 18 juillet 1966
Le Président du Foyer Rural de Nesles
A
Monsieur le Maire de Nesles la Vallée
 
Monsieur le Maire,

Comme suite au vœu du conseil d’administration du Foyer Rural, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir m’accorder l’installation du Foyer dans le local actuellement occupé par le corbillard et divers objets.

Il est pratiquement impossible à un Foyer Rural régulièrement constitué de réaliser ses buts s’il ne dispose pas d’un local pour abriter ses activités.

Aussi, le Foyer Rural est-il d’abord, dans l’esprit de ses utilisateurs le « local Foyer Rural ».

Dans l’esprit que vous voudrez bien donner à cette demande une suite favorable, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments respectueux.

Le Secrétaire du Foyer Rural »

 

Il est amusant de noter que, ne recevant aucune réponse du Conseil Municipal ces membres du Foyer décident (dans leur fougue) de sortir le corbillard et de construire un mur avec une fenêtre au centre, afin de pouvoir utiliser ce local.
Compte tenu de l’étroitesse des lieux (d’environ 20 m2), les activités se limitaient à la télévision, bibliothèque, électrophone, labo-photo…
Un journal appelé « l’Echo de la vallée » vit le jour en 1970, édité par les membres du Foyer et tiré sur ronéo.

 

Une étape intermédiaire

La remise à wagons de l’ancienne gare a constitué un nouveau local pour les activités organisées par le Foyer Rural.

S’y tenaient les « boum » des jeunes l’après-midi et un labo photo fonctionnait dans le petit local attenant à la gare.
Des séances commentées de diapositives sur des voyages ou des films rassemblaient un nombreux public. Des pièces de théâtre y ont aussi été jouées.
Le Foyer Rural était à l’origine de sorties sur Paris pour des spectacles ou des séjours à la montagne.
Quelques manifestations ponctuelles : rallye touristique avec buffet campagnard et élection de Miss Nesles.
Les assemblées générales des associations se tenaient dans ce local.
Le goûter annuel des anciens après avoir eu lieu sous le préau de l’école primaire pendant plusieurs années se fera dans ce bâtiment.
S’y retrouvaient les Neslois participant aux pots de l’amitié qui concluaient toute cérémonie ou concert.

 

Enfin une construction

En 1980, un permis de construire est déposé par un architecte de l’Isle- Adam : ce sera le bâtiment Foyer Rural que nous connaissons. Le certificat de conformité pour le bâtiment et ses normes (déjà !) pour l’accueil du public sera délivré en Septembre 1983. L’association dispose dès ce moment d’un équipement dont elle saura vite tirer parti.

Pendant le temps mis par la démolition de la halle et la construction du nouveau bâtiment, le Foyer Rural a surtout organisé des sorties, théâtre, variétés, spectacles divers ainsi que des séjours aux sports d’hiver et deux séjours en Grèce.
En 1983, le bâtiment accueille l’association Loisirs et Amitiés, la Société Musicale puis le Club philatélique.
La première section créée sera le judo suivi de l’installation d’un labo photo et la bibliothèque. Des soirées dansantes, l’accueil des jeunes le dimanche après- midi compléteront ce qu’offre l’association.
En juin 1999, il y a 600 adhérents.
Sont proposées à cette date 5 activités sportives, 4 artistiques, 2 manuelles, 2 de loisirs et 2 culturelles.

L’association du Foyer Rural a aussi organisé en 1999 2 soirées jeunes, une exposition des ateliers peinture/arts plastique, une audition de piano et le réveillon de fin d’année.

Rappelons aussi que se tiennent là les assemblées générales et la plupart des manifestations de nombreuses associations nesloises.

Que de chemin parcouru depuis ce 18 juillet 1966.

 

La baraque

A Nesles les « un peu plus âgés que nous » parlent tous de la Baraque, terme pourtant intrinsèquement peu gracieux. Tous l’ont connue et en parlent avec émotion.
Qu’est-ce donc ?
La « Baraque », c’est tout à la fois l’ancêtre du Foyer Rural, la salle communale, la salle de spectacle et la salle des fêtes.

Elle tire son célèbre nom tout simplement de son origine. Ce bâtiment en bois, en réalité une baraque Adrian de la guerre de 1914, acheté par Nesles a servi à bien des manifestations nesloises jusqu’à son démontage au tout début des années 1960.
Les concerts de la Société Musicale accompagnaient la distribution des prix des enfants bien avant la seconde guerre mondiale, puis bien après aussi !
Il y avait des séances de cinéma, les pièces de théâtre et toutes les manifestations organisées principalement par la JAC pour avoir des fonds servant à confectionner les colis envoyés aux prisonniers.
Les bals souvent animés par des instrumentistes de la Société Musicale et toutes les fêtes qui avaient besoin d’un local trouvaient naturellement leur place à la « Baraque ».

Madame Huguette Fournaise, ancienne Conseillère municipale
Madame Joëlle Laufenburger, la Mémoire du Temps passé

Scroll To Top